Le 1er appel à froid

Pour certains d’entre nous (comme moi),prendre un numéro de téléphone au hasard et raconter des blagues a fait partie de ma jeunesse. Quelle excitation ! On ne savait pas si on allait tomber sur quelqu’un de vieux. De jeune. Au travail. On appelait au hasard et on improvisait.

Quelques années plus tard, on se retrouve devant un téléphone après avoir potassé quelques heures une offre et un questionnaire d’exploration. Et on doit passer ce fameux coup de fil à un inconnu. Et là, c’est vraiment une autre paire de manche !

Relativiser les enjeux

Il y a appel à un prospect et appel à un prospect. Les enjeux dépendent de différents facteurs. Comme le niveau de qualification du prospect. Ou le potentiel qui se cache derrière cet appel.

Il est important je pense de se rappeler qu’en prenant contact, on fait déjà 80% du chemin. Et qu’ensuite, comme tout un chacun, ou comme nos concurrents, nous cherchons à montrer le meilleur de notre offre. Le jeu commence !

Pour relativiser les enjeux, je pense qu’il est important de commencer la journée ou de choisir en priorité les prospects à faible enjeux. Afin de se mettre dans le bon état d’esprit.

En effet, il ne faut pas se mentir, au bout d’un certain moment, et après quelques appels, on est dans le bon état d’esprit. On a la bonne dynamique, et notre discours devient de plus en plus clair et efficace.

Le script

Il faut un script. On en parle souvent sur ce site. Mais il faut aussi savoir s’en passer.

Une partie essentielle du script est le pitch l’introduction. Les premiers mots ou les premières phrases. A mon sens, il doit être écrit par chaque commercial. Afin qu’il se l’approprie au maximum et qui reprenne son style.

Ensuite, quelques mots clés tous simples affichés sur une pages suffisent.

On recommande généralement au débutants de s’entraîner à lire tout seul le script plusieurs fois. Cela permet d’intégrer l’argumentaire et de moins paraître faux pendant la discussion.

Noter noter noter

Pour les premiers appels, mon conseil est assez simple. Il faut se lancer, et prendre après avoir raccroché le temps de noter un maximum d’informations.

Noter par un écrit permet de bien intégrer ce qu’on a appris. Et réécrire ses notes permet de mieux structurer les informations pour améliorer son prochain appel.

Souvenirs souvenirs

Partager ici avec moi vos souvenirs des débuts ! Rassurons nous ensemble !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

1 réflexion sur “Le 1er appel à froid”

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.