Sell or be sold par Grant Cardone – Editions Greenleaf

Ce livre a été écrit par un de mes “youtubers” préférés. La folie et l’envie transpirent de cet homme. Je vous invite à le chercher sur Internet.

La vente, un élément clef pour tout succès

Derrière chaque grand événement, il y a un acte commercial fort. Les commerciaux sont ceux qui poussent l’économie. Et tout le monde est amené à vendre. Peu importe l’éducation.

L’élément le plus important de la vente

L’élément le plus important de la vente est le commercial, soi-même. Pas le produit.

Sa conviction est la plus important trait de personnalité.

Ainsi si les performances d’un commercial chutent, la 1ère action est de travailler ses convictions sur le produit, l’entreprise et lui-même. Il a surement entendu ou compris de mauvais éléments. Par exemple il faut s’assurer que tout commercial a acheté ou aurait envie d’acheter ce qu’il vend.

Ceci implique aussi que tout commercial doit s’impliquer pour se créer une présence sur les réseaux sociaux.

Le prix est secondaire

Le prix est proportionnel à l'”amour” du client pour le produit, le commercial et l’entreprise. De nombreuses questions sur le prix sont résolues en présentant des solutions plus chères. Il n’y a fondamentalement aucun problème “shortage” d’argent.

L’humain est la priorité

La 1ère formation pour les commerciaux devrait être en psychologie/sociologie, pas sur la technique des produits comme dans la plupart des entreprises. Savoir communiquer est clef.

Toujours approuver le client

Une des règles fondamentales de la vente est qu’il faut toujours approuver le client (mais tout de même faire ce qu’on a envie de faire). C’est la règle la plus violée. Grant défie de passer une journée à approuver tout. “Vous avez raison” et “je suis d’accord avec vous” sont magiques.

C’est important pour accéder à la confiance de l’acheteur. Il faut alors lui montrer les choses plutôt que lui les dire – afin de continuer à monter sa confiance envers nous.

Vendre ne doit pas être ressenti comme une vente (l’acheteur se sent vendu), mais comme un don. Dans le sens on donne beaucoup. Beaucoup d’options par exemple.
C’est une façon de se différencier sur le marché.

Il faut classer les objections en deux catégories : les “complaints” qui sont automatiques lors d’un achat (trop cher, pas le temps, etc.) et les vraies objections.

Toujours laisser une trace écrite de son offre

Même si on s’imagine que cela peut faire peur.
Et toujours insister en ne lâchant rien et en ne mettant aucune pression.

Mentalité

Il faut être obsédé par la vente. Prendre des actions massives.
Faire attention à sa gestion du temps et ne faire que vendre, même pendant les déjeuners.

Il est aussi important d’éliminer toute négativité de sa vie et son environnement perso et pro.

La liste

Il faut toujours faire le distinguo entre sa “power base” (les gens qu’on connait ou déjà acheté) et les autres. Et entretenir sa power base.

Le processus de vente parfait

Il faut toujours chercher à l’optimiser : plus simple et plus court. Et il doit comporter des éléments sur lesquels on puisse communiquer.

Les cinq grandes étapes de la vente sont les suivantes :

  1. Casser la glace
  2. Définir les envies et les besoins
  3. Choisir le produit et construire ou montrer sa valeur
  4. Faire une offre (même si l’interlocuteur n’est pas prêt)
  5. Closer ou pas.

Conclusion

Un mot pour résumer Grant Cardone : l’Engagement !

Cliquez ici pour retrouver la bibliothèque Business du site : https://www.amourduclient.com/livres/

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.