Teach and grow rich de Danny Iny

C’est un livre référence pour la diffusion de savoir par internet.

Introduction au marché des cours sur internet

Sa page d’accroche page 13 est une référence. L’auteur commence par de nombreux exemples montrant les réussites incroyables via internet.

Concernant les cours il rappelle que le succès se trouve sur des sujets ultra spécifiques. Et qu’il faut viser des niches.

C’est les prix et les marges premium qui rendent les cours les produits les plus intéressants à vendre en ecommerce (pas de produits low cost). En effet, contrairement aux produits, les consommateurs ne dévalorisent pas des formations de qualité. Et on peut vendre en direct sans passer par les plateformes.

La révolution éducative

Internet oblige à revoir completement l’éducation.

Le bac et l’université se sont banalisées.

La réputation du solopreneur ne s’est cree et améliorée que très récemment.

L’auteur décrit bien ce que je ressens aujourd’hui : ceux qui réussissent sur internet sont ceux qui enseignent comment réussir sur internet…
Il dit que c’est vrai : seuls trois catégories performent : la santé, les relations, et le business.

Il distingue ensuite information (apprendre à connaitre) et éducation (apprendre à faire). Cette distinction est intéressante et clé !

En digital, le contact avec l’élève est sur la durée : la réputation s’inscrit et perdure. Ainsi l’écart se creuse entre les formations low cost et les educations premium ou l’on suit les résultats (par appels par exemple). Et déconseille ainsi udemy.
Par la suite il explique qu’un cours peut se créer suivant la méthode lean en amélioration continue.

Les 4 profils d’éducateurs en ligne

Ils sont soit professionnels, soit aventuriers, soit experts, soit “insiders”.

Cocrӎer ses cours

Question clef à l’origine des cours. Se poser la question : qui ai je aidé récemment et pour quoi ??

La méthode est la suivante :

  • S’imaginer le contenu en s’imaginant qu’on est bloqué deux heures dans l’avion avec le client élevé (un ny chicago)
  • Faire seulement un agenda détaillé pour vendre le cours sur une page (et faire le détail après, lean…)
  • Puis contacter des gens qu’on connait (perso et pro), dire qu’on s’engage dans un nouveau projet, qu’on aimerait avoir leur retour et savoir sils ont le temps pour un coup de fil rapide dans les prochains jours. Et à la fin de leurs retours demander sils veulent être présents dans le cours pilote (par Skype ou zoom, mais en live)
  • Apres le pilote, il faut se poser la question : adapter, recommencer, scaler ?

Conclusion

C’est en effet un livre excellent. Je retiendrai particulièrement l’idée de cocreation avec des proches en faisant un cours pilote, à modifier selon la méthode lean.

Cliquez ici pour revenir à la bibliothèque Business du site : https://www.amourduclient.com/livres/

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.