La peur et l excitation du commerce

Sortir de sa voiture pour rentrer chez le client. Appuyer sur le bouton “envoi” d’un email ou d’un document commercial important. Regarder son client réfléchir en silence quelques secondes avant de dire ce qu’il pense de notre offre. Composer le numéro d’un prospect sans savoir à quoi s’attendre.

Les exemples de moments forts dans une relation commerciale sont légion !

Et peu importe la préparation faite en amont. Peu importe l’historique avec le client.

Le commercial, un comédien malgré lui ?

On pourrait faire une analogie avec le trac du comédien. Mais en pire ! En effet, pour rester sur cette comparaison, les billets de la pièce du comédien sont déjà vendus. Alors que les nôtres restent à vendre.

Pour enfoncer le clou, la réputation du commercial est au plus bas

Il s’agit surement d’une spécificité française. L’image du commercial est très mauvaise, et ce d’autant plus auprès des jeunes générations. On ne veut plus entendre un argumentaire prémâché et se sentir obligé d’acheter. C’est fini “le marchand de tapis”.

Mais finalement, n’est ce pas le meilleur métier du monde ?

Ces moments de peur ne peuvent-ils pas devenir des moments d’excitation ? Cette complexité de la vente n’est elle pas idéale pour permettre à chacun de développer son style en fonction de ce qu’on aime ?

C’est ce que je crois, et c’est la raison d’être de ce site internet !

Sur amourduclient, vous trouverez tout plein de conseils, astuces, stratégies, anecdotes. Qui vous formerons et vous motiverons à faire des ventes.


Mon défi “Prospection” !!

Soutenez moi !

Pour ce site, je me lance au défi de créer d’ici Noel un best-of des théories, trucs et astuces, anecdotes sur l’étape la plus redoutée de la vente = la prospection !!!

Abonnez vous pour me soutenir et recevoir pour Noel ce joli petit cadeau que j’espère être un concentré de bonnes informations.

A bientôt mes supervendeurs !

Partager l'article :

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.